Accueil > Programme > Formation spirituelle > Discerner pour choisir

Discerner pour choisir

Jean-Marc FURNON, sj

Thématique


Nos choix peuvent être dictés par la vie, le poids de la société, notre histoire…
Comment faire des choix éclairés et discerner ce qui nous conduit vers davantage de liberté ?
Dans une société où « tout est possible », comment aider des personnes à poser de véritables choix ? des choix qui nous conduisent à davantage de liberté ? comment choisir en prenant en compte notre désir de vivre en disciple de Jésus et l’appel à « servir Dieu » ?
Se poser, relire, distinguer ce qui nous conduit à la vie et ce qui nous enferme.

Participants


Cette session s’adresse à ceux et celles qui ont des choix à faire. Elle s’adresse aussi à celles et ceux qui ont à en aider d’autres sur le chemin du discernement.
Membres des Services diocésains, particulièrement ceux qui sont en relation avec des jeunes (AEP et autres) ; membres des EAP ; personnes venant d’ellesmêmes…

Lecture possible  : Marie-Luce Brun, Oser décider, Editions de l’atelier, 130p., 2005

P.-S.

s’inscrit à : Discerner pour choisir Jeudi 4 février 2010 [] verse 30 € pour l’inscription

1 Message

  • Discerner pour choisir Le 3 mai 2010 à 12:21, par Gilles

    A la veille de faire un choix d’orientation professionnelle, j’ai eu l’opportunité et la chance de pouvoir participer à une journée de discernement spirituel animé par le Père Jean Marc Furnon.

    Ce temps de pose, à l’écart des bruits de la ville, vécu en compagnie de prêtres et laïcs engagés dans la vie pastorale, m’a permis de prendre ma décision dans un climat de grande paix intérieure.

    En introduction il nous est rappelé que décider (du verbe latin « decidere », détacher en coupant) c’est trancher, c’est-à-dire, dire non à ceci pour dire oui à cela.

    Discerner c’est choisir entre ce qui nous conduit à la vie et ce qui nous enferme, c’est choisir en liberté et bien distinguer la fin des moyens.

    Engager une démarche de discernement c’est suivre une méthode qui n’est pas une recette mais un moyen de trouver une voie qui me permettra de m’accorder à Dieu en prenant en compte mon désir de vivre en disciple de Dieu.

    La première étape consiste à bien formuler la question qui se pose pour qu’elle devienne une vraie alternative qui va à l’essentiel. Bien poser la question c’est déjà faciliter le chemin vers la réponse appropriée. Cette étape, qui semble banale est essentielle et conditionne la suite de la démarche. Comment énoncer les termes de l’alternative que je veux trancher ?

    La deuxième étape consiste, pour un chrétien, à se mettre dans la perspective de la foi qui suppose un état de grande liberté préalable. Etape décisive qui doit m’amener à être dans un état à la fois d’équilibre avant la décision et de grand détachement par rapport à cette décision. Le choix n’est libre que si je me détache vraiment au préalable de ses conséquences possibles.

    Difficile attitude à trouver, facilitée par la prière, la lecture des textes et une forme d’introspection qui me permet de me mettre face à Dieu pour lui demander qu’il vienne éclairer mon choix.

    L’étape suivante est très concrète : je prends chaque terme de l’alternative et j’en liste les avantages et les inconvénients en lien étroit avec les phases précédentes.

    Il doit s’en dégager une conclusion qui est confirmée, ultime étape, quand je ressens une joie de vivre, un bien-être, une paix intérieure.

    Un tel processus nécessite toute la mobilisation de nos facultés, un juste équilibre entre « le raisonnable » et « l’affectif », permanent combat dans l’acte de décision qu’il est plus facile de maîtriser en se plaçant sous le regard de Dieu.

    Répondre à ce message

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest