Accueil > Présentation des Coteaux-Païs > Vie du Centre > Reconnaître le Ressuscité !

Reconnaître le Ressuscité !

Georges COTTIN, sj

Notre foi chrétienne est centrée sur le mystère pascal... ce passage du Christ de la mort à la vie, dans lequel nous sommes entraînés à sa suite. Mais comment reconnaître le Ressuscité dans notre vie ?

Faisons un petit détour par l’évangile. Les récits de la résurrection - une douzaine en tout - présentent un certain nombre de points communs qui peuvent nous éclairer :

  • Le Christ n’apparaît qu’à ceux qui l’ont aimé. Ce n’est ni à Pilate, ni à Hérode, ni aux Pharisiens qu’il se montre après la résurrection, mais à une poignée d’hommes et de femmes pour qui la rencontre du fils du charpentier a été un jour comme une illumination dans leur vie.
  • Il n’apparaît jamais là où on est en droit de l’attendre... au Temple, au Sanhédrin, mais en des lieux imprévisibles, au tombeau vide, sur la route d’Emmaüs, en Galilée, au bord du lac... un peu au hasard de la route et des rencontres, comme du temps où il était vivant.
  • Il n’est jamais reconnu du premier coup. C’est un esprit, un fantôme, un jardinier, un inconnu... Il faut des signes, le pain rompu, l’abondance d’une pêche, un regard, une blessure, le ton de la voix, pour que ces témoins le reconnaissent.
  • Il ne veut pas être retenu, ni enfermé dans une affection, une intimité, un ressenti. Au contraire il disparaît dès qu’il est reconnu et renvoie vers les autres.logo
  • Il n’en profite pas pour donner un enseignement supplémentaire... c’est une présence purement gratuite.
  • Enfin il se donne à voir comme le Vivant qui invite ses disciples à dépasser ce qu’ils ont connu pour accueillir la nouveauté, l’Esprit-Saint.

Autant d’éléments qui peuvent nous aider à reconnaître le Ressuscité dans notre vie d’aujourd’hui et à l’accueillir dans une dynamique d’ouverture pour une aventure toujours nouvelle, au-delà de ce que nous imaginons.

La Résurrection est à l’oeuvre en chacun de nous, nous invitant à passer de toutes nos morts, petites ou grandes, à la vie en Christ. C’est une Bonne Nouvelle à annoncer autour de nous, à tous les assoiffés de justice et d’amour.

Bon temps pascal !

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest