Accueil > Présentation des Coteaux-Païs > Vie du Centre > Partager la spiritualité ignatienne avec des jeunes

Partager la spiritualité ignatienne avec des jeunes

Depuis plusieurs années, les Coteaux Païs travaillent en lien avec le collège du Caousou, en particulier pour la formation des animatrices en pastorale. Celles-ci nous font part de la proposition originale faite aux jeunes de 5ème qui se préparent à la profession de foi : il s’agit pour ces jeunes de prier chaque jour sur un texte d’Evangile avec la pédagogie ignatienne – et ce pendant 4 semaines. Chaque jeune est accompagné par un adulte qu’il rencontre une fois par semaine pour lui parler de sa prière et de ses questions.

Chantal Boissinot, responsable de l’organisation de cette « retraite dans la vie », en parle avec enthousiasme  : Au début, les jeunes sont très anxieux de devoir rencontrer un adulte, mais dès la deuxième rencontre, cette peur se change en confiance, en joie de sentir qu’un adulte s’intéresse à eux, et il est plutôt rare qu’un enfant oublie le rendez-vous fixé – ce qui est un très bon signe !

Les accompagnateurs - professeurs du collège, catéchistes, parents d’élève – sont de leur côté émerveillés du sérieux et de la profondeur de ces jeunes : Ils sont généreux avec le Seigneur, dit Mélissa, tandis qu’une autre s’interroge : Je ne sais pas qui, des enfants ou des adultes, reçoit le plus ? Et les enfants dans tout ça, qu’en disent-ils ? Ils partagent leurs découvertes :



  • Je n’aimais pas être seul, et maintenant je me sens accompagné.
    Joie de se sentir accompagné sur un chemin…

  • Avant je ne savais pas choisir entre le bien et le mal et j’ai l’impression que je sais mieux. Dieu m’a aidée à apprendre à réfléchir avant de prendre une décision.
    Cela ne serait-il pas un premier pas vers le discernement ?

  • J’ai compris qu’on pouvait parler à Dieu comme à un ami. Je vais maintenant ébruiter la Bonne Nouvelle !
    Expérience d’une rencontre personnelle avec Dieu, que l’on a envie d’ « ébruiter » !

C’est un travail de préparation énorme, reconnaît Chantal Boissinot, mais quand je vois le résultat, cela me redonne de l’énergie pour recommencer l’année suivante ! Les jeunes accueillent ce temps comme un cadeau et ils ne le gaspillent pas. Nous ne pouvons pas les en priver.

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest