Accueil > Présentation des Coteaux-Païs > Vie du Centre > Assemblées générale 2009

Assemblées générale 2009

L’Assemblée générale est chaque année un temps heureux, qui réunit les fidèles du Centre spirituel jésuite de Coteaux Pais. Avec eux, nous réfléchissons et nous pensons à l’avenir du Centre. Cette année, deux AG successives se sont tenues le 21 novembre 2009.

Assemblée générale extraordinaire : modification des statuts.


Le but des nouveaux statuts est d’assurer une homogénéité au sein de l’ensemble des associations qui sont des œuvres de la Compagnie de Jésus.
Le point principal de ce changement dans les statuts est l’entrée du membre de droit, personne morale : La Province de France de la Compagnie de Jésus.
Un autre changement important concerne la demande d’adhésion : il n’est plus besoin de payer une cotisation pour pouvoir participer aux activités de l’association.

Assemblée générale ordinaire : rapport moral.


André Husson, président de l’association, insiste sur le renouvellement des Coteaux-Païs et rend grâce pour tout ce qui a été vécu avec l’ancienne équipe. Il insiste sur la vocation du centre à servir toute la région. « Il s’agit maintenant d’enraciner les équipes locales, de consolider le fonctionnement du centre spirituel, d’en assurer la pérennité ».

Rapport d’activités


Marie-Dominique Corthier présente, pour la dernière fois, le rapport d’activité.
La baisse de la présence jésuite fait réaliser combien il est indispensable aujourd’hui que la famille ignatienne toute entière se mobilise pour que le centre puisse continuer à honorer sa mission dans cette région.
Le réseau des équipes locales a vu naître sa première réunion annuelle, réunissant, non seulement les responsables, mais de nombreux membres des équipes. « Cette journée a été un temps fort, très apprécié des participants, qui nous a donné à penser qu’il était indispensable de la renouveler. ».

Pour s’adapter aux situations nouvelles et faire au mieux pour la vie des Coteaux-Païs, la communauté d’animation a évolué cette année : moins de réunion pour plus de participation des équipes locales éloignées.

Voir le rapport complet en pièce jointe

Rapport financier


Le Trésorier fait état d’un déficit persistant, source d’inquiétude pour l’avenir. Il faudrait réfléchir le coût des propositions et demander l’aide de donateurs.

Les votes


Les différents rapports sont votés à l’unanimité.
Sont élus au Conseil d’administration : Hélèlène Caumeil , Jean-Claude Amieux et Gérard Bel (sortant, réélu)


Les ateliers


« Le programme » animé par Anne Da, xavière :

  • Ne pas prévoir un programme trop chargé pour être disponible à des appels en cours d’année
  • Poursuivre le travail en direction des paroisses avec appel à des laïcs pour aider à l’animation
  • Chercher des hébergements plus simples et moins coûteux afin de diminuer les coûts et permettre à d’autres personnes de participer à ces activités.


« Ouverture de Coteaux Païs vers les jeunes » animé par Jean Marc Furnon sj

  • Rapport au mariage : s’intéresser à la décision du mariage : va-t-on se marier ? Est-ce bien elle, est-ce bien lui ?
  • Trouver des relais vers les jeunes, initiation à la prière. Proposer une initiation à la prière pendant le carême un soir par semaine aux étudiants qui sont rassemblés le dimanche soir. Ne pas se résigner.


« Equipe locale Toulouse » animé par Marie-Dominique Corthier

  • Visées
    • Etre une oreille aux attentes du diocèse (paroisse, doyenné)
    • Relayer les propositions des Coteaux Païs, voire les animer
  • Composition de cette équipe locale : à qui faire appel ?
    • Des représentants de la famille ignatienne
    • Des représentants territoriaux (pas tous du centre ville) 6 à 8 personnes
    • Pas forcément tous « labellisés » ignatiens
    • Rencontres 1 à 2 fois par trimestre
  • Question : quand cette équipe se mettra-t-elle en marche ?


Documents joints

1 Message

  • La collaboration au cœur de la mission…aux Coteaux-Païs Le 4 mars 2010 à 17:37, par Yolande Amieux

    « Lorsque la tradition ignatienne est déclinée à plusieurs voix – hommes et femmes, religieux et laïcs, mouvements et institutions, communautés et individus – elle est plus accueillante et plus vigoureuse, et devient capable d’irriguer largement l’Eglise » . C’est bien à une telle expérience de collaboration réussie, que nous a renvoyé le rapport moral présenté par Marie-Dominique Corthier, dans le cadre de l’Assemblée générale des Coteaux-Païs. Au-delà du caractère administratif de l’exercice, c’est la vie même du réseau jésuite déployé dans le Sud-Ouest qui nous est révélée, dans la richesse de ses propositions et la diversité de ses mises en œuvre. Un moment fort qui donne à voir la générosité et les compétences de ces hommes et de ces femmes, compagnons apostoliques, engagés, chacun selon l’appel qu’il a reçu, à ce travail de « transformation du monde », pour que grandisse le Royaume.

    L’ Assemblée Générale de ce 21 novembre 2009 correspondait à la fin de mon mandat de membre du Conseil d’administration. A considérer l’ordre du jour de nos rencontres, c’est une instance qui peut paraître austère. Il s’agit bien en effet du socle légal sur lequel s’appuient les activités des Coteaux-Païs. Mais les sujets abordés - statuts, finances, personnel, conditions d’exercice de la mission – sont autant de moyens au service de la mission. Ce fut pour moi une expérience enrichissante et si je garde vive la mémoire de débats parfois passionnés, j’emporte surtout celle des sourires chaleureux de mes « amis dans le Seigneur » !

    Répondre à ce message

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest