Accueil > Programme > Vie consacrée > Ressourcement spirituel pour les religieuses

Ressourcement spirituel pour les religieuses

Thème de l’année : prier avec St Paul

2008-2009
Nous proposons de vivre cette année avec saint Paul,
en particulier les deux épîtres aux Corinthiens.
logo


Trois week-ends de récollection pour religieuses, intercongrégations, avec un large temps donné à la prière personnelle et la possibilité de rencontrer un(e) accompagnateur (trice)

  • du samedi 6 décembre (9h30) au dimanche 7 décembre (16h)
    « Ce qu’il y a de fou dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi. »
    La folie de la croix
  • du samedi 31 janvier (9h30) au dimanche 1er Février (16h)
    « Où sont amour et charité, Dieu est présent. »
    Quelle saveur à partager ?
  • du samedi 2 mai (9h30) au dimanche 3 mai (16h)
    « Ce trésor nous le portons dans des vases d’argile. »
    Se laisser réconcilier avec le Christ.


Horaire habituel d’un week-end

SAMEDI

9h30  Accueil et Laudes
  Exposé 1, suivi d’indications pour la  prière
  Temps de prière personnelle

12h30  Repas
  Détente

15h  Exposé 2, suivi d’indications pour la  prière
  Temps de prière personnelle

18h30  Eucharistie

19h  Repas
  Soirée libre

DIMANCHE

9h30  Laudes
  Exposé 3, suivi d’indications pour la  prière
  Temps de prière personnelle

12h30  Repas
  Temps personnel

15h  Eucharistie
   Fin

1 Message

  • « La fraternité : quelle chance, quel combat ! » Le 26 février 2010 à 08:56, par Sr Marie-Jo Goubert, Compagnie de Marie Notre Dame

    A travers un témoignage, cette phrase exclamative était aussi le leitmotiv concernant l’exposé « La vie fraternelle, chance ou combat ? Les deux à la fois ! »
    Il est important de la situer comme une vie Christocentrique, dans la prière et le travail, comportant aussi l’accueil du réel et l’accueil de l’altérité.

    La vie fraternelle n’est pas le but mais le chemin ; nous avons à en vivre la réalité au quotidien. C’est un ensemble de joies et de peines. Savoir lâcher, mettre en veilleuse quelque chose de nous pour que les autres vivent, savoir vivre le pardon.

    La vie communautaire est le premier lieu de la mission. Là, on est raboté, on ne peut pas jouer ! Il n’y a pas de communauté idéale, mais il y a une manière, à l’exemple des hérissons, « de croiser les épines pour se rapprocher sans se faire de mal » !

    « Pas sans Lui, (le Christ), pas sans nous, (les autres de la communauté), pas sans eux, (ceux et celles vers qui nous sommes envoyés) » nous rappelle le P. Ph. Lécrivain.
    La source de notre fraternité c’est le Christ. Nous sommes appelés à devenir frères dans l’Unité et la diversité. Chacun a un don original.

    Nous avons à nous enrichir, nous émerveiller du don de l’autre, croire que quelque chose de neuf nous est donné chaque jour.

    Répondre à ce message

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest