Accueil > Programme > Itinéraires spirituels > Lire la Parole de Dieu > Joseph et ses frères

Joseph et ses frères

A la découverte de la Bible

Frédéric FORNOS, sj

SEYSSES - à 30’ de Toulouse. Possibilité de covoiturage.

Merci d’apporter la Bible. Pique-nique partagé. Avec ceux qui le désirent nous célébrerons l’eucharistie.

« Joseph et ses frères », dans la Bible, raconte un drame familial traversé par la jalousie, la haine, et la violence, mais aussi le pardon et la réconciliation. Joseph (Iosseph) est le onzième fils de Jacob et son fils préféré, car il a été enfanté par Rachel, sa femme favorite. Ses frères, jaloux de cette préférence, le prennent en haine, et profitent d’une occasion pour le vendre comme esclave. C’est alors que le récit nous entraîne, à travers diverses péripéties, au cœur de l’Egypte de Pharaon. Vingt ans après, les fils de Jacob, poussés par la famine, vont à leur tour en Egypte et remettent leurs vies à Çafnat-Paneah, le Vice-Pharaon. Celui-ci n’est autre que Joseph. Va-t-il chercher à se venger ? Un chemin de réconciliation est-il possible après tant d’années ?

 
Pour découvrir le « roman de Joseph » nous lirons de larges extraits du texte (Gn. 37-50).
 
 Notre lecture sera éclairée par :
- l’histoire et la culture du Proche orient ancien
- l’Egypte du deuxième millénaire avant notre ère.
- le Judaïsme ancien et les Pères de l’Eglise
- L’interprétation des rêves chez les Anciens

 

D’autres regards :
Une œuvre d’art : Joseph racontant ses rêves, Rembrandt (1638)
 
Un film : des extraits de Joseph, de Roger Young, collection la Bible.
 
Nous écouterons aussi des extraits de l’Oratorio de Haendel (1744) : Joseph et ses frères,
 

P.-S.

[] s’inscrit à "Joseph et ses frères"
[] verse la somme .....

+ participation
Lieu : SEYSSES - à 30’ de Toulouse. Possibilité de covoiturage.

4 Vos réactions

  • Joseph et ses frères Le 15 janvier 2007 à 18:35, par Alain et Patricia Boulanger

    Quel formidable partage autour du personnage de Joseph, que nous pensions connaître !

    Avec les supports de nombreuses cartes et différentes méthodes de lecture (analyse historico-critique, structurale, narrative), nous sommes allés à la rencontre de nos ancêtres dans la foi, guidés par un arbre généalogique complet et édifiant.

    Une histoire pleine de consanguinité, de ruse, d’inceste, de faiblesse humaine, mais où se révélait aussi la grandeur de l’homme avec sa capacité de repentir, de pardon, d’amour.

    Une histoire vieille de 3000 ans, mais qui pourrait être la notre encore aujourd’hui !

    Qu’il a été bon de partager ainsi, en profondeur et simplicité, avec le petit groupe d’une quinzaine de personnes, venues d’horizons, de réalités et d’âges différents, mais unis par ma même soif de connaissance, dans la fraternité en Christ

    Un fragment de film nous a immergés visuellement dans le contexte, et l’écoute d’une musique de Handel sur ce thème, a permis d’intérioriser le chemin parcouru.

    Nous n’avons pas vu le temps passer ! c’est donc avec regret que nous avons dû abandonner la relecture de cet épisode biblique, à travers la peinture de Rembrandt "Joseph racontant ses songes".

    Mais nous reviendrons, c’était trop bien !
    Merci à l’équipe d’accueil et aux animateurs !

    Répondre à ce message

  • Joseph et ses frères Le 27 novembre 2007 à 21:48, par Jean-Jacques MANTEROLA
    Une halte qui n’est pas de tout repos, mais o combien riche et édifiante ! Cette histoire à multiples rebondissements nous entraîne dans le sillage de relations familiales où s’est incrusté le poison de la jalousie, alimenté par l’absence de parole. Absence d’une parole vraie qui permettrait à chacun de trouver sa place et de se sentir aimé, sans convoiter la place ou le rôle de l’autre. Et puis la longue, très longue maturation dans les esprits et les coeurs, maturation parfois accélérée ou provoquée par les évènements auxquels la vie expose cette famille (sécheresse, famine, prison...). Longue maturation qui conduit à la reconnaissance de la faute et enfin au pardon. Lent cheminement avant que les uns et les autres ne puissent y voir clair dans les turpitudes de leurs vies, avant d’y lire un sens qui leur parle de Dieu. Que ceci est profondément humain ! Avec en filigrane la transmission de la Promesse de Dieu qui transite par des chemins détournés, se défiant d’une logique où la justice de Dieu ressemblerait trop à la justice de l’Homme. Un véritable apprentissage de relecture de vie à travers une saga familiale aux accents parfois très contemporains. Un apprentissage favorisé par la multiplicité des supports et des approches : lecture et partage du Texte, film, gravure, musique. Une halte à expérimenter !

    Répondre à ce message

  • Joseph et ses frères Le 29 novembre 2007 à 19:50, par Colette Pavageau

    Merci au Père Frédéric Fornos pour cette belle journée de réflexion sur la vie de Joseph et de ses frères. Merci d’être venu nous redire, en l’actualisant, cette parole de Dieu qui ne peut, comme il est dit en Isaïe 55,10-11, ’ revenir vers Dieu sans résultat, sans avoir accompli sa mission ‘. Cette parole vient en nous pour nous libérer et nous faire grandir dans l’amour.

    L’histoire de Joseph et de ses frères est aussi celle de notre humanité. Personne ne peut dire, je crois, qu’il n’a jamais ressenti ou subi, au cours de sa vie, ce poison de la jalousie. Comme nous l’a dit le Christ en Marc 21-23, il n’est pas extérieur à l’homme mais vient du cœur de l’homme. Nous faisons souvent le constat qu’il détruit souvent la vie des familles et nos relations. Merci donc de le mettre en évidence pour que tous, à notre mesure, nous le discernions dans notre vie afin de le combattre. Cette prise de conscience ne peut que participer à la construction d’un monde meilleur.

    Joseph était en quête de fraternité. Il a fini par la trouver mais à quel prix ! Nous ne pouvons qu’être admiratif devant ce pardon donné par celui qui a tant souffert. Les pleurs de Joseph, à la fin du récit, m’ont beaucoup touchée. Quelle souffrance, ils révèlent ! Mais Joseph ne s’est pas durci, malgré toute cette souffrance, il ouvre son cœur à ceux qui l’ont fait tant souffrir.
    Merci à Joseph de nous donner un tel exemple de grandeur d’âme. La parole de Dieu a fait son chemin dans son cœur et l’a fécondé. C’est beau !

    Répondre à ce message

  • Joseph et ses frères Le 4 février 2008 à 17:57, par Mireille Gain

    Ma réaction est tardive et les souvenirs précis s’estompent...
    Mais ce que je garde en particulier de cette journée, c’est la richesse toujours réactivée des approches multiples : lecture, musique, peinture, récit, schémas, réactions des uns et des autres...

    On a souvent l’impression que notre propre histoire est complexe, que notre société l’est tout particulièrement ; mais en relisant ces textes de la Bible en utilisant toutes ces entrées diverses, on se rend compte à quel point ce n’est pas nouveau d’aujourd’hui... On sent aussi comment ces textes rejoignent notre propre vie et comment ils permettent de l’écairer différemment.
    Merci Frédéric !

    Répondre à ce message

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest