Accueil > Programme > Archives des années passées > Vivre le temps liturgique > Pendant l’Avent > Et le Verbe s’est fait chair

Et le Verbe s’est fait chair

Frédéric FORNOS, sj

Celui qui est à l’origine de la vie a pris un visage et un nom : Jésus de Nazareth. Il s’est inscrit dans une histoire, celle du peuple d’Israël et d’une promesse, celle du Messie annoncé par les prophètes.

RETRAITE ANNULEE FAUTE de PARTICIPANTS

 

logo

« Au commencement était le Verbe, 
et le Verbe
était Dieu… 
et le Verbe s’est fait chair 
et il a habité parmi
nous… »

(Evangile selon saint Jean)

Un événement d’ampleur cosmique qui se révèle dans 
le plus petit. Dans le Prologue nous est révélé l’origine de la Vie. 
Et la Vie, la vie en abondance, s’est révélée dans notre histoire, 
dans notre chair, en un homme de Nazareth. Ceux qui l’ont 
connu, qui ont marché et mangé avec lui, à la lumière de la 
Résurrection, en témoignent.

« Personne n’a jamais vu Dieu ; 
le Fils unique, 
qui est dans le sein du Père, 
Lui, nous l’a fait connaître »
 
(Jn 1,18)

Celui qui est à l’origine de la Vie a pris un visage et un Nom : 
Iéshoua. Il s’est inscrit dans une histoire, celle du peuple d’Israël, 
et une promesse, celle du Messie, annoncé par les prophètes. 
Il s’est inscrit dans le temps, celui de l’empire romain, avec 
Tibère, et Hérode Antipas. Il n’a pas triché avec son humanité, 
sa vie n’était pas programmée. De sa naissance à Bethléem 
jusqu’à sa mort au Golgotha, Iéshoua, comme tout homme, 
a construit son humanité. 

Jésus nous révèle un chemin spirituel 
qui est chemin d’humanisation.

Cette retraite est annulée faute de participants.

Cette retraite, dans un cadre monastique, en silence, en pleine nature, nous permettra d’approfondir le mystère de « l’Incarnation de Dieu ».

  • Chaque jour un temps d’enseignement permettra de découvrir, à la lumière de la Résurrection, les « évangiles de l’enfance » de Iéshoua.
  • Un autre temps abordera des indications spirituelles pour avancer en eaux profondes.
  • Possibilité d’avoir un accompagnement spirituel.

 

Retraite animée par :

P. Frédéric Fornos, jésuite

P.-S.

s’inscrit à la retraite : Et le Verbe s’est fait chair 18-21 décembre 2008 [] verse .......... € d’inscription + cotisation + mail + participation

2 Vos réactions

  • Et le Verbe s’est fait chair Le 17 décembre 2007 à 14:32, par Lohou
    La pluie du ciel, le silence chaleureux des compagnons et compagnes, l’enseignement rigoureux de Frédéric. La retraite prêchée au monastère de Prouilhe, "Et le verbe s’est fait chair",( 6-11 décembre), animée par Frédéric Fornos, m’a beaucoup apporté.
    - Le Seigneur m’a mis en marche vers Marie et je lui rends grâce
    - j’ai eu une petite expérience par laquelle je me suis ouvert aux mouvements de ma vie intérieure pour entrer dans la vie de l’Esprit
    - les conseils de Frédéric pour la relecture de la journée m’aident en ce moment pour cette prière si importante Je rends grâce au Seigneur de m’avoir permis de faire un pas vers lui.
  • Et le Verbe s’est fait chair Le 17 décembre 2007 à 14:57, par miroulohou

    Retraite prêchée au monastère de Prouilhe animée par Frédéric Fornos du 6 au 11 décembre." Et le verbe s’est fait chair"

    Grâce aux conseils rigoureux de Frédéric, à son insistance pour ne rien négliger de toutes les étapes de méditation de l’Evangile, j’ai vraiment appris à prendre le temps de me disposer à recevoir la Parole ; en lisant et relisant le texte ( dont le sens avait été éclairé préalablement par Frédéric) dans le silence du coeur, j’ai enfin ressenti des mouvements intérieurs par lesquels Dieu s’adressait à moi. J’étais concernée. Je rends grâce pour ce cadeau.

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest