Accueil > Programme > Archives des années passées > Questions de société > Vatican II : quelle actualité ?

La Parole de Dieu en chemin

Vatican II : quelle actualité ?

COLLOQUE

IERP et l’Equipe des Coteaux-Païs

IERP-Faculté de Théologie
8, place du Parlement, 31000 Toulouse
Tél. : 05 62 26 58 84
Fax : 05 61 36 81 08
E-Mail : secretariat.ierp ict-toulouse.asso.fr
logoInstitut d’Etudes Religieuses et Pastorales
Centre Spirituel des Coteaux-Païs
De Jean XXIII et Paul VI à Benoît XVI
1962 1965 2008


Samedi 5 avril 2008
COLLOQUE
Vatican II : quelle actualité ?
La Parole de Dieu en chemin

Faculté de Théologie
8, place du Parlement
31000 Toulouse

Le 25 janvier 1959, le pape Jean XXIII annonçait une décision capitale, la convocation d’un Concile œcuménique, qui devait être « une nouvelle Pentecôte », une proclamation de l’Evangile à tous les peuples, chacun dans sa langue.

Le 11 octobre 1962, il ouvrait solennellement les travaux de l’Assemblée conciliaire qui devaient durer quatre ans et produire quatre Constitutions, piliers majeurs pour la réflexion et la vie de l’Eglise de ce temps.

C’est le pape Paul VI qui promulgua ces grands textes et clôtura le Concile le 8 décembre 1965. Depuis cette date, l’Eglise vit le temps de la réception.

Aujourd’hui, avec Benoît XVI, quelle est l’actualité du projet conciliaire ? Comment poursuivre la tâche entreprise ? C’est à ces questions que le Colloque essaiera de répondre, autour de deux enjeux majeurs du Concile : la place centrale de la Parole de Dieu et la façon dont cette Parole de Dieu œuvre dans le monde.

Ce faisant, nous vivrons nous-mêmes, à notre niveau, l’expérience d’une parole qui nous vient d’ailleurs, circule entre nous et nous fait découvrir quelque chose du Verbe de Dieu incarné.

PROGRAMME

9 h : Ouverture du Colloque.
Bruno Marchand, jésuite, Centre Spirituel Coteaux Païs

La Parole de Dieu en chemin : les fondements

  • 9 h 30 : Travail de groupe des participants.
  • 10 h 45 : La Parole de Dieu dans la diversité de ses visages. 
    Marie-Thérèse Dessouches Congrégation de la Xavière, Maître de conférences à la Faculté de Théologie
  • 11 h 45 Questions et débats.
  • 12 h 30 Fin de la matinée.

La Parole de Dieu en chemin : les mises en œuvres

  • 14 h : Travail de groupe à partir de textes du Concile.
  • 15 h 30 : la Parole de Dieu, risques et chances pour le monde de notre temps.
    Michel Dagras Prêtre, professeur émérite de la Faculté de Théologie, Responsable de la Formation permanente du diocèse de Toulouse

La Parole de Dieu en chemin : quelle actualité ?

  • 16h 30 : Table ronde.
    Michel Dagras, Marie-Thérèse Desouche et Bruno Marchand
  • 17 h 15 : Conclusion.
    Equipe de l’IERP
  • 17 h 30 Fin du Colloque.


Le recueil des Actes du Colloque comprendra, outre le teste des deux conférences, les débats et les interventions de la Table ronde.
Il sera vendu 12€ (franco de port) pour toute souscription reçue avant le 1er mai 2008. Au delà de cette date, on pourra se le procurer à son prix normal de 15€.
Cliquer sur "Bulletin d’inscription" pour remplir votre bulletin de souscription.

P.-S.

Je commande ..... exemplaires à 12€ (port inclus) des Actes du Colloque : "Vatican II : Quelle actualité ?"
Je joins la somme de de 12€ x ..... = ..... € par chèque bancaire ou postal à l’ordre de l’ICT.

3 Vos réactions

  • Vatican II : quelle actualité ? Le 8 avril 2008 à 07:36, par Nicole Mazaré-Gozzetti
    Richesse des conférences et des débats qui ont suivi. Cela m’a permis de constater que j’avais bien intégré le parcours (déjà vu avec M.T.Desouche en 97 à LIERP avec une UV sur "Dei Verbum"justement). Les travaux de groupe : nous étions 6, et j’ai trouvé que c’était le bon nombre : ni trop, ni trop peu. Les échanges ont pu se faire aisément, et le temps imparti était bien calculé. Bonne alternance travail / temps de pause : bien équilibré. Journée très bien organisée et aussi et surtout très bien animée par Bruno ! Merci !
  • Vatican II : quelle actualité ? Le 10 avril 2008 à 08:48
    J’ai trouvé important que cette question de l’actualité de Vatican II soit traitée à partir de la question de la Parole de Dieu. Cette approche me paraît pertinente surtout à quelques mois d’ECCLESIA. J’ai apprécié la lecture spirituelle autant que théologique de Dei Verbum à partir des modes de communication de Dieu et des sens spirituels. Des lieux, des espaces existent pour goûter la Parole et se mettre à son écoute : Coteaux Païs en est un mais comment susciter plus largement une écoute de l’Ecriture qui donne du goût. Merci. Marylou LAURET
  • Vatican II : quelle actualité ? Le 19 avril 2008 à 16:29
    Après la conférence de Marie-Thérèse Desouche, j’éprouve le désir de retravailler ce texte avec cette étude remarquable. On ne relit jamais assez les textes de l’Eglise et les mises à jour qui nous en sont données par nos évêques. Je n’ai pas de question à poser, mais à dire un immense "Merci" et à en vivre. Après la confèrence de Michel Dagras : Comme j’aimerais qu’il puisse un jour nous donner une intervention aussi magistrale sur l’Eucharistie ! Les Tables Rondes, enfin, sont une bonne idée. Mais quand elles viennent à la suite d’enseignements magistraux de la valeur de ceux donnés, on est tellement pris par ce qui a été dit, comme les disciples "Notre coeur n’était-il pas tout brûlant", que l’on ne pense plus aux difficultés ou aux insuffisances de la mission au quotidien. Ce qui s’impose, c’est intérioriser et prier. C’est dommage pour l’action du lendemain, mais comment faire ? Au terme de cette journée, je me dis que l’Eglise, aujourd’hui, en France, essaie de donner aux croyants qui le veulent un enseignement profond et sûr : groupes de recherches sur la Parole ; Textes de l’Eglise ; Rappels des Pères de l’Eglise ; etc - en particulier les ateliers S.J. Aux chrétiens de comprendre la nécessité de se tenir au courant, de savoir se libérer pour participer et transmettre. Une journée comme celle-ci est indispensable à renouveler et demande de telles journées sur la Parole, étant bien entendu que la Parole c’est d’abord l’Ecriture Sainte, mais aussi les textes de l’Eglise tels Vatican II que l’on ne connaît pas assez, les encycliques, lettres pastorales de nos évêques, etc ; cela fait, comme la journée du 5 avril, dans une atmosphère de prière. Merci infiniment et si c’est possible, continuez ! On vous suit.
Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest