Accueil > Présentation des Coteaux-Païs > Vie du Centre > Au souffle de l’Esprit

Au souffle de l’Esprit

par Marie Dominique CORTHIER

En cette fin d’année scolaire 2009, le Centre Spirituel voit partir plusieurs de ses collaboratrices, des religieuses, actives depuis de nombreuses années aux Coteaux-Païs, dans les équipes locales ou à Toulouse.

Avec leur départ c’est une page des Coteaux-Païs qui se tourne, et non des moindres puisque c’est celle des fondateurs de la nouvelle formule du Centre, après la fermeture de Notre Dame des Coteaux ! Et il est important d’en faire mémoire...

C’est ainsi que Pierrette Cayrade, religieuse de la Sainte Famille, a participé à la naissance de l’équipe Chevisa en Aveyron, Caroline Trang, Ursuline, à celle de Chevistag un peu plus tard à Montauban, permettant à de nombreuses personnes de se nourrir de la Parole de Dieu, dans des journées, des week-ends, des retraites de Carême...

De leur côté, les Soeurs du Saint-Sacrement ont été les premières à ouvrir les portes de leur maison à Castres pour que les activités des Coteaux-Païs continuent, ailleurs et autrement. Et elles ont collaboré avec les pionniers qu’étaient Jean-Baptiste Testemale, Jean Althabégoïty, Jean d’Alès... Aujourd’hui leur communauté quitte Castres et il faut inventer autre chose avec le diocèse d’Albi.

Quant à Anne-Marie Charbonnier, sœur du Cénacle, et Marie-Paule Coing, Xavière, toutes deux de Toulouse, elles nous ont fait profiter pendant six ans de leur réflexion, de leur compétence en matière de formation et d’accompagnement, et ont participé avec une grande fidélité aux différentes instances du Centre spirituel : communauté d’animation, conseil d’administration et autres commissions...

logo


Nous avons eu l’occasion de remercier chacune d’elles au cours de notre dernière communauté d’animation et de rendre grâce pour tout ce que nous avons vécu ensemble, attelés à la même tâche et la même mission d’aider les âmes".

Aujourd’hui nous pourrions être tentés de nous lamenter, et de nous demander ce que va devenir notre réseau après leur départ... Et si au contraire nous regardions du côté de ce qui vit, avance, se développe, ce qui est en train de naître !

Ce que dit chaque équipe nous invite à l’espérance : il est question ici de sang neuf, là d’un élargissement de l’équipe, ailleurs de mise en responsabilité de laïcs, plus loin de collaboration avec les paroisses ou d’encouragements d’évêques... et c’est une joie de sentir que la vie continue.

Quelque chose se passe... qui ne fait pas de bruit, mais qui est de l’ordre d’un souffle, d’un renouvellement. Et si c’était la trace de l’Esprit qui donne vie et mouvement à ce réseau ?

Commenter ou questionner

Coteaux Païs - Centre spirituel jésuite du Sud-Ouest